Les informations de base à connaitre sur l’épargne

Les informations de base à connaitre sur l’épargne post thumbnail image

Par définition, une épargne est une partie du revenu d’un foyer ou d’un individu, qu’il va placer de côté en vue de se constituer un fond qui servira pour un projet ou des imprévus futurs. Pour y arriver, il y a des techniques et des astuces à connaitre, mais aussi, des informations qu’il faut maitriser.

La solution pour bien épargner

Pour bien épargner, il est utile d’avoir un objectif. Ce dernier va vous motiver au quotidien et vous permet de viser un montant précis à économiser. Parmi les objectifs d’une épargne, il y a la retraite. On peut mettre son argent de côté afin de bien couvrir ses vieux jours et éviter de se sentir dans le besoin. Il est aussi possible que l’épargne se destine au financement d’un projet, comme l’achat d’un bien immeuble, d’une voiture, ou même l’investissement dans un projet d’entreprise ou le rachat d’une activité. Mais on peut aussi s’en servir pour avoir de la sécurité financière afin de couvrir des besoins imprévus. Ensuite, analysez le niveau de risque de votre épargne. Cela, en plus du revenu qu’elle peut engendrer si vous la placer au sein d’un organisme spécialisé. Le principe dans ce cas, c’est que plus le risque est élevé, plus vous aurez de la chance de faire fructifier votre dépôt. Le rendement sera en effet, meilleur. Si votre objectif est de vous faire de l’argent avec votre épargne dans ce cas, il est préférable de réaliser des placements à risque. Une autre astuce pour se fructifier l’argent épargné, c’est de bloquer votre compte. Il faut savoir que l’argent déposer dans un compte épargne est volatile et particulièrement liquide. C’est-à-dire qu’on peut faire des retraits à tout moment. Mais en mobilisant votre argent à chaque fois, vous ne le ferez pas fructifier. Plus le compte ne sera pas touché, plus il prendre de la valeur. Sachez également qu’il est possible de bénéficier d’un certain avantage fiscal en disposant d’un compte épargne. Cela vous permet entre autre, de jouir d’un programme de défiscalisation.

Les différents types d’épargne

Le premier type d’épargne qu’on peut faire, c’est le placement bancaire. C’est le type d’épargne qui présente le moins de risque et qui permet de prétendre à des rendements réguliers, si vous bloquer votre compte. Cependant, il faut aussi savoir que ce type de placement ne rapporte pas beaucoup. Il est possible de demander à votre banquier le type de placement que vous pouvez opter. Autrement, il y a le livret bleu, le livret bancaire, le compte à terme, le compte courant avec rendement, le livret de développement durable, le livret jeune, etc. Si vous voulez avoir un meilleur rendement que les placements bancaires, optez pour l’épargne financière. Il s’agit d’investir en bourse à travers des comptes d’actions, un PEA ou plan épargne en action, ou encore, dans le contrat Mandelin ou l’assurance vie. Il y aussi l’épargne salariale qui permet à un employé d’investir dans l’entreprise qui l’emploi. Mais dans ce cas, il n’y aura un rendement que si l’entreprise a de bons résultats. L’épargne peut prendre la forme d’une action de salarié, d’une participation au sein de la société ou à travers des dispositifs comme le PECO, le PEE ou le PERE. L’épargne effectué par le salarié de ce fait, n’est pas obligé, mais totalement volontaire. On peut également choisir l’épargne engagée. Il s’agira alors, d’investir dans une société socialement responsable ou ISR. On peut aussi l’appeler, épargne solidaire et va vous permettre de financer des programmes humanitaires. Et enfin, on a aussi l’épargne retraite. Différents types de dispositifs sont disponibles dans ce cas, si on ne parle que de l’assurance vie, du plan d’épargne pour la retraite collectif, et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *